Cannes : un homme en garde à vue après avoir poignardé à mort sa compagne de 28 ans

« Un drame qui pourrait bien s’ajouter à la funeste liste des dizaines de féminicides de cette année 2020. Ce jeudi midi, une femme de 28 ans est décédée, après avoir reçu plusieurs coups de couteau, notamment au bras et au cœur relate France 3 Paca. C’est son compagnon qui s’est lui-même rendu au commissariat du quartier de la Bocca, où vit le couple, pour se dénoncer. Les pompiers qui se sont rendus sur place, n’ont pu que constater le décès de la jeune maman. Au domicile, se trouvait également un nourrisson de 14 mois, qui n’a pas été blessé. Il a été pris en charge par les secours, indique France Bleu.« 

Par Le ParisienLe 30 juillet 2020 à 18h28, modifié le 30 juillet 2020 à 20h04

Un drame qui pourrait bien s’ajouter à la funeste liste des dizaines de féminicides de cette année 2020. Ce jeudi midi, une femme de 28 ans est décédée, après avoir reçu plusieurs coups de couteau, notamment au bras et au cœur relate France 3 Paca. C’est son compagnon qui s’est lui-même rendu au commissariat du quartier de la Bocca, où vit le couple, pour se dénoncer. Les pompiers qui se sont rendus sur place, n’ont pu que constater le décès de la jeune maman. Au domicile, se trouvait également un nourrisson de 14 mois, qui n’a pas été blessé. Il a été pris en charge par les secours, indique France Bleu.

Un « coup de folie passager » ?

Selon France 3, l’auteur présumé des faits est inconnu de la police. Il serait âgé d’une trentaine d’années et se trouve toujours en garde à vue ce jeudi soir. Une source policière sollicitée par la chaîne évoque la piste d’un « coup de folie passager ».

Il s’agit du 43e féminicide présumé depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP. Le collectif Féminicides par compagnons ou ex en recense même 57.

Poursuivre la lecture de l’article du Parisien du 30/07/2020