Qu’est-ce que la violence ?

Il y a plusieurs types de violences :

Les violences physiques

  • Coups, blessures, brûlures, séquestrations, tentatives de meurtre
  • Violences sexuelles : qu’elles soient commises dans l’espace public, au travail, par un membre de la famille, les violences sexuelles sont interdites.

Que signifie le terme violence sexuelle ? Cela s’entend de tout acte sexuel ou mettant en cause la sexualité. Il peut s’agir de viol ou d’agressions sexuelles.

  • Le viol est un crime puni par l’article 222-23 et suivants du Code pénal. Il s’agit de tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise.

~ Qu’est-ce que la violence ? Lorsque l’agresseur utilise sa force physique ou emploie des pressions psychologiques.
~ Qu’est-ce que la contrainte ? Lorsque l’agresseur use de pression physique ou morale.
~ Qu’est-ce que la menace ? Lorsque l’agresseur annonce des représailles en cas de refus de la victime.
~ Qu’est-ce que la surprise ? Lorsque l’agresseur a recours à un stratagème pour piéger la victime ou lorsque la victime était inconsciente ou en état d’alcoolémie.

  • L’agression sexuelle est un délit puni par l’article 222-27 et suivants du Code pénal. Il s’agit de tout acte à caractère sexuel sans pénétration commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise. Il peut s’agir d’attouchements sexuels imposés (masturbation), pratiqués sur la victime par l’agresseur ou pratiqués par une victime sur l’agresseur par la contrainte. Sont aussi considérées comme des agressions sexuelles : l’exhibition sexuelle, le harcèlement sexuel ou encore le bizutage lorsqu’il y a une connotation sexuelle.

ATTENTION : au moment des violences vous êtes en danger. La meilleure façon de faire valoir vos droits est de porter plainte. Consultez un médecin et faites immédiatement rédiger un certificat médical. Si les faits sont signalés (plainte, main courante), le juge pénal peut prononcer des mesures de protection. Si vous êtes en danger vous pouvez demander une ordonnance de protection auprès du Juge des Affaires Familiales qui pourra vous la délivrer pour six mois.

Les violences psychologiques

  • Attaques verbales
  • Insultes
  • Humiliations
  • Cris, hurlements
  • Menaces
  • Harcèlements
  • Contraintes
  • Chantages
  • Dénigrements
  • Manipulations

Les violences économiques

Si la victime n’est pas salariée :

  • L’empêcher de travailler à l’extérieur
  • Ne plus subvenir financièrement à ses besoins
  • Lui refuser toute dépense pour son entretien personnel
  • Exiger des comptes au centime près pour le moindre achat
  • Etc…

Si la victime est salariée :

  • S’approprier son argent, ses biens sans son consentement
  • Contrôler le budget familial
  • Ne pas contribuer aux dépenses du ménage selon ses ressources

Les violences numériques

Tous comportements qui nuisent à autrui tels que l’humiliation, la peur, l’action sous la menace par le biais de moyens de communication.

Les violences administratives

  • Confiscation de papiers administratifs (carte d’identité, livret de famille, passeport, carte de séjour)
  • Falsification de documents
  • Vol de courrier